application-mobile-snapchat-marketing-marque-blog-agence-web

Snapchat détrône le ROI : nouveau casse-tête des communicants

Les usages du marketing sont totalement bousculés depuis plus d’un an où un petit nouveau des réseaux sociaux a franchi les 100 millions d’utilisateurs avec plus de 700 millions de messages envoyés chaque jour ! Des chiffres qui peuvent donner le tournis à toutes les marques et les marketeurs, une sorte de fontaine d’argent pour communicants et contents managers. Malheureusement ce réseau social est totalement antinomique ! Beaucoup de messages et donc création possible d’un lien (affolant général au sein des web agencies !!!) mais d’un lien éphémère sans trace et sans empreinte digitale (déception et casse-tête au sein des web agencies).

Drew-Barrymore_cry-snapchat-article-agence-web

Snapchat bouleverse totalement le modèle marketing classique, celui de notre bon vieux Kotler. Snapchat n’a que 3 ans et l’étoffe d’un géant de la communication digitale offrant alors une façon différente de créer du lien : l’éphémère renforce le lien social, lui donne un côté intimiste, l’instantanéité expose une authenticité retrouvée, il donne une vraie exclusivité au récepteur du message. Le lien semblerait plus fort. Je dis bien « semblerait » car seulement 1% des professionnels de la communication utilise ce réseau pour leur marque et 85% d’entre eux n’ont pas l’intention de l’utiliser cette année (source : socialmediaexaminer.com ). Snaptchat est repoussant pour beaucoup (sauf pour la génération des fous du selfie) car il a mauvaise réputation ! Considéré comme un canal de « sexting » (comprendre message à caractère sexuel) il ne faciliterait pas la prise de contact avec des marques so family friendly, et puis il ne laisse pas de trace. Sans trace comment évaluer le ROI, comment cibler des profils ? Comment mesurer la visibilité du contenu ? Et quelle place à Google et les moteurs de recherches pour indexer ces contenus ?

lol-cat-blog-agence-web-snapchat

Les marketeurs sont perdus.

Toutefois, il y aurait une véritable mine d’or Snapchatesque avec la possibilité d’un taux d’engagement envers une marque bien plus fort car c’est la cible qui décide d’entretenir le temps de 10 secondes un moment complice avec une marque. La publicité ne s’impose plus aux consommateurs, mais le consommateur sélectionnera alors son contenu. Snapchat nous bouscule, nous émoustille tant de possibilités pour une communication totalement différente ! Mc Donalds l’a compris et a investi cette plateforme éphémère pour le lancement d’un nouveau burger. Le magazine Elle a également franchi le cap lors du festival de Cannes avec l’ouverture de son compte (@ellefr), « de prime abord l’association entre ELLE et Snapchat n’était pas évidente » confesse Emilie Coquard directrice du numérique du magazine. Leur objectif est d’attirer un public plus jeune sur leur site web et leurs efforts ont payés puisqu’en deux ans de présence sur les réseaux sociaux, l’âge moyen est passé de 43 à 37 ans.

Snapchat vient donc bousculer les marques et leurs certitudes de captation de l’attention du client. Snapchat est véritablement un moyen de communiquer et de créer du contenu différemment même s’il est difficile de trouver des indicateurs de résultats (pour l’instant). Le phénomène autour de cette application est tellement grand que ce nouveau géant du digital cherche à recruter des journalistes passionnés de politique pour couvrir les élections présidentielles 2016 des USA.

A quand une storie de François ?

Category: The Girl Next Web

Tags:

Article by: Maëva

Content Manager chez Suite-Logique, Maëva décortique l'actualité insolite du web dans des billets d'humeurs !
mautic is open source marketing automation