Créer son site web avec Wordpress.

Quel CMS choisir pour créer son site web ?

À travers cet article, Suite Logique vous explique les points forts et les points faibles des CMS.

Nous allons vous expliquer comment choisir le bon CMS pour votre site internet et le plus adapté en fonction de vos capacités à maîtriser cet outil.

Selon votre projet, votre budget et de vos compétences techniques, nous allons vous proposer plusieurs solutions.

La finalité de cet article n’est pas d’aborder uniquement les performances, mais aussi les avantages et les inconvénients pour les utilisateurs.

Avant d’expliquer plus en détail les points faibles et les points forts du CMS, nous allons commencer par sa définition afin de définir son sens.

 Qu’est-ce que le CMS ?

D’après l’encyclopédie illustrée du Marketing, le terme CMS désigne « Content Management System », ce qui signifie Système de Gestion de Contenu.

Ces logiciels ont été spécialement conçus pour la création de sites web. Autrement dit, la partie technique est gérée par le logiciel. Votre travail se concentre donc sur le contenu (textes, photos ou vidéos, etc). Chaque CMS est différent, c’est-à-dire, qu’ils sont plus ou moins techniques. Certains CMS sont donc plus ou moins faciles à prendre en main.

Il existe deux grandes familles de CMS :

D’une part, il y a les CMS « Open Source » qui sont gratuits et les CMS « commerciaux en cloud » qui sont un service en ligne.

Les CMS gratuits (Open Source)

Le CMS Open Source le plus populaire est WordPress. Vous devez acheter votre nom de domaine ainsi que le nom d’hébergement. La solution la plus coûteuse est de faire appel à un professionnel.

WordPress a de nombreuses qualités. On y trouve une communauté importante, une vaste bibliothèque de thèmes et des plugins pour le design ainsi que de nombreuses extensions de votre site web. Les thèmes les plus simples sont généralement gratuits, tandis que les plus élaborés sont payants.

Globalement, WordPress a de bonnes performances et il y a la possibilité de développer ses propres modules complémentaires. Avec ce logiciel, vous gérerez entièrement l’administration de votre site.

En revanche la bonne maîtrise de Worpress nécessite un minimum de connaissances techniques en informatique. Gérer son propre nom de domaine, la montée du trafic et la gestion de son hébergement requiert quelques savoirs et connaissances.

Il faut être en mesure de faire des sauvegardes, des mises à jour et de gérer l’installation. Il faut par exemple veiller à ce que le thème et les plugins soient compatibles. Vous devrez également vous occuper de la sécurité de votre site. Il est possible qu’à un moment donné, vous deviez manipuler le code pour pouvoir bien élaborer votre site web et y ajouter les fonctions que vous souhaitez.

Inscrivez-vous gratuitement à WordPress et créez votre blog en suivant les étapes !

Il est possible de créer son blog gratuitement !

Quelques concurrents de WordPress  :

  • Joomla qui représente le concurrent principal de WordPress.
  • Drupal qui est réservé à des utilisateurs expérimentés.
  • Dotclear qui est le moteur de blog libre qui est populaire en France.

Si vous voulez en savoir plus sur les trois CMS les plus populaires et les plus utilisés, vous pouvez consulter le guide comparatif WordPress, Joomla, Drupal.

Les CMS commerciaux (en Cloud)

Des agences de Web ont créé et développer leur propre CMS maison qui permettent au client de se préoccuper que du design et du contenu du site web, c’est-à-dire que la partie technique ne sera pas gérer par le client.

Généralement, les CMS commerciaux ont une offre d’appel gratuite et des formules payantes, pour avoir accès à plus de fonctionnalités. Facile à utiliser, le type de service en cloud est en plein essor.

Son système de stockage en ligne connait actuellement un grand succès. Les principales qualités des CMS commerciaux sont qu’aucune installation n’est nécessaire, il n’y a pas de mises à jour à faire, ni de sauvegarde. L’utilisation est très simple, et l’offre tout en un inclut le nom de domaine + hébergement + outils de conception en ligne.

En cas de problème, un support technique est disponible.

Néanmoins, quelques inconvénients ressortent tels qu’une certaine restriction dans la conception à part si vous avez un accès au code HTML/CSS. D’autre part, le site n’est pas entièrement le vôtre et vous dépendez de la plateforme qui vous héberge.

Le choix du Templates et du Design est aussi restreint, mais dans certains cas, vous pouvez importer des Templates externes. Sur les versions gratuites, des publicités peuvent également apparaître, ce qui est à éviter si vous envisagez de créer un site professionnel.

Les CMS les plus populaires

Nous allons vous présenter quelques CMS qui sont actuellement les plus populaires. Cependant, la liste de ces CMS n’est pas exhaustive.

  • Weebly est une plateforme américaine qui est disponible en français et reste très complète. Squarespace est un service uniquement en anglais.
  • E-monsite est un CMS français et iPaoo est une jeune entreprise française qui est aussi très bien élaborée.
  • Pikock est aussi une autre entreprise française qui permet de construire un site web qui propose une manière innovante de créer son site web.

Si vous envisagez de créer votre propre blog, les plateformes de blog les plus connues sont Blogger qui est géré par Google, et WordPress.com qui est une plateforme commerciale qui utilise également WordPress. Attention, à ne pas confondre avec WordPress.org.

 Quel CMS choisir ?

Le type de CMS le plus recommandé est le CMS en Cloud. Son système de construction de site est idéal pour les projets comme un blog, un portfolio ou pour créer un site vitrine.

Cependant si vous envisagez de créer votre business en ligne, ou votre plateforme de e-commerce, nous vous conseillons d’utiliser WordPress.

Pour pouvoir maîtriser entièrement les fonctionnalités de votre site web et pour optimiser le référencement, un CMS open source est vivement conseillé.

 

 

 

 

 

Category: ActualitésOutils Web

Tags:

One comment

  1. Le choix du CMS dépend avant tout de la nature du site en lui-même.
    Pour un site éditorial ou institutionnel, je recommanderai WordPress les yeux fermés.
    Pour un site e-commerce, je serai plutôt d’avis de privilégier Magento voire Prestashop.

Comments are closed.