stock-624712_1920 (1)

La croissance fulgurante du commerce sur mobile

Le m-commerce représente un véritable levier de croissance du e-commerce

La vente via smartphone connait un succès grandissant en France.
En France, le marché du m-commerce a doublé en 2015 passant de 3,7 à 7 milliards d’euros. Aujourd’hui, il représente 1/4 du chiffre d’affaires e-commerce et a connu une augmentation de 89 % pour les achats effectués via mobile depuis 2015.
Ce n’est donc plus sur ordinateur que les Français passent l’essentiel de leur temps online.

Quelle est l’importance du m-commerce en France?

La croissance de l’e-commerce est désormais principalement tirée par le m-commerce.
Sur mobile, la croissance du chiffre d’affaires est de 40% par an, contre 10 à 15% dans les meilleurs des cas pour l’e-commerce au global. La tendance est donc bien définie : c’est sur le m-commerce que les commerçants vont trouver leur relais de croissance, et donc concentrer leurs investissements.
Cependant il existe encore un écart important entre les audiences enregistrées sur navigation mobile et les achats effectués via portable.
Plus d’une visite sur deux des internautes se fait désormais sur smartphone ou tablette. L’ordinateur est donc minoritaire en audience, mais pas encore pour ce qui est des ventes online.
Cet écart s’explique par le fait que les commerçants ont mis du temps à penser mobile.
En 2015, seulement un tiers des acteurs français avaient développé une version de leur site adaptée aux smartphones. La navigation, les systèmes de paiement, le poids des images n’étaient pas optimisés, donc la performance commerciale sur mobile était moindre.
La force du portable pour les commerçants réside dans le fait que le consommateur l’a sur lui partout et tout le temps, il est donc capable d’influencer ses comportements en permanence comme jamais un ordinateur n’a pu le faire.

Comment se convertir correctement au m-commerce ?

Pour convertir son site web en version portable, il y a la possibilité de l’application mais aussi celle du site mobile. Un site optimisé représente une clef de vente essentielle au e-commerce. Un commerçant qui ne le fait pas va perdre des ventes, mais en plus perdre en trafic puisque Google favorise les sites adaptés à la consultation mobile.

Shop GIF - Find & Share on GIPHY

Il existe donc différentes possibilités d’optimisation, mais quelle est la meilleure stratégie pour capter les mobinautes ?

En France, 24 % des e-commerçants ont une application marchande.
Pour optimiser votre site en version mobile, il existe 2 possibilités :
Le « responsive design » qui reprend la version originale en la retranscrivant simplement sur mobile ou bien le développement d’une nouvelle version entièrement dédiée au smartphone.
Le développement d’une application représente également de nombreux avantages : le client rentre ses données une fois pour toutes, la navigation y est fluide.
Mais elle demande un petit effort au consommateur puisqu’il faut la télécharger, et elle engendre des coûts de développement qui ne sont pas anodins… Donc elle n’a d’intérêt que s’il la fréquente régulièrement. Si l’objectif est d’acquérir de nouveaux clients, ou d’interagir avec des clients ponctuels, l’application n’est pas la bonne solution, elle devient intéressante si vous devez vous adresser à des clients réguliers ou VIP.
L’application devient incontournable, mais il faut qu’elle propose quelque chose en plus du simple site, comme une nouvelle expérience utilisateur.

Quelques conseils pour réussir dans le m-commerce

De l’expérience et du ludique : C’est l’une des clés gagnantes pour rendre son appli attractive et indispensable en misant sur des activités ludiques et amusantes dans le but de créer une expérience unique pour l’utilisateur.
La rendre opérationnelle : pour se démarquer grâce à son application mobile, un des leviers est de la rendre très opérationnelle. La géolocalisation peut ainsi permettre de livrer des informations et des promotions. Les QR codes sont un autre moyen de rendre son appli très opérationnelle.
Générer de l’engagement : L’utilisateur, qui multiplie les interactivités avec l’enseigne ou la griffe via son application mobile, devient l’un de ses ambassadeurs. Le potentiel pour la marque est alors considérable.
Utiliser les datas : Les applis sont un moyen pertinent de récolter des données clients, à charge pour les développeurs de bien les utiliser. Cela permet par exemple d’activer des pushs personnalisés en fonction des précédentes recherches et des profils des consommateurs.
Médiatiser sa sortie : Comme pour le lancement d’un nouveau produit, la médiatisation est un élément clef pour inciter les personnes à tester le programme et à l’adopter.
Un contenu unique : Naviguer dans une application est une expérience unique, le contenu doit donc l’être tout autant ! Pour créer une appli ou un site mobile il faut adapter le contenu à la spécificité du support et ne pas chercher à tout prix à reproduire ce qui se fait le plus.
Penser au m-couponing : Les bons de réduction et d’achat ont toujours eu un effet motivant sur les consommateurs. Cette technique s’applique d’autant mieux au mobile car nous l’avons toujours dans la poche ou le sac à main. Les notifications push ou les SMS constituent alors d’excellents moyens pour envoyer des offres ponctuelles directement sur le mobile du client.
La génération Y : 28% des jeunes préfèrent leur smartphone à leur ordinateur pour faire des achats, ils deviennent donc la cible prioritaire, sans délaisser pour autant le reste de vos clients.
Les réseaux sociaux sont vos meilleurs alliés : Plus de 68% des jeunes s’informent principalement sur Facebook, 24% utilisent Instagram comme principale source d’information et 21% privilégient Twitter. Imaginez l’impact d’une campagne spécifiquement pensée pour les réseaux sociaux.
Mettre le paquet sur la sécurité: Le frein actuel de l’achat en ligne pour 42% des jeunes adultes est l’impression que les paiements mobiles ne sont pas sécurisés. Sans compter qu’une sécurité défaillante peut ruiner l’image d’une marque.

Le m-commerce, c’est plus de 3 millions d’acheteurs en France, alors il ne vous reste plus qu’à appliquer nos conseils pour atteindre ces prospects potentiels.
Si vous souhaitez en savoir plus à propos du m-commerce, contactez nos experts !
Le blog Suite Logique vous propose d’autres articles liés aux actualités du web et aux e-commerce.

Category: E-commerce

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by: Clara Boucher

mautic is open source marketing automation