le-cocon-semantique

Le cocon sémantique : qu’est-ce que c’est ?

Le cocon sémantique

Vous avez peut-être entendu cette notion de SEO, voire des définitions toutes plus alambiquées les unes que les autres sur le sujet. Nous allons tenter de vous donner une définition simple de ce concept quelque peu compliqué.

Qu’est-ce que le cocon sémantique ?

Fondé par l’expert en SEO Laurent Bourrelly, le concept de cocon sémantique est une stratégie d’organisation d’un site web alliant une structure arborescente, un maillage interne et une optimisation des contenus. Le cocon sémantique permet de définir l’arborescence et les différentes pages du site en fonction de requêtes spécifiques des utilisateurs, en se basant sur une analyse sémantique de leurs besoins. Pour cela, on va tout d’abord définir des persona, ces stéréotypes d’utilisateurs avec un profil, des besoins et des niveaux de connaissances différents. En créant ces profils, on peut ainsi plus facilement se mettre à la place de chaque type d’utilisateur et définir ses besoins au plus près de la réalité.

Le cocon sémantique est une version améliorée du principe de « siloing », qui consiste à structurer le contenu en regroupant des pages en silos liés à un thème précis, selon la proximité des mots-clés utilisés.

En clair, le cocon sémantique est une façon de construire un site web de manière à répondre le plus précisément possible à chacune des requêtes effectuées, en amenant l’utilisateur directement sur la page qui l’intéresse et qui répond à ce besoin. On appelle ce genre de page spécifique une landing page, ou page d’atterrissage.

 

L’image du « cocon » est très parlante, puisque cette technique consiste à lier entre elles différentes pages qui traitent d’un même thème. Le tout est de garder l’utilisateur le plus longtemps possible sur notre site, en lui apportant progressivement toutes les réponses à ses questions. Cependant, les robots de Google n’aiment pas s’arrêter sur une page web sans pouvoir continuer leur chemin ; ainsi, en « bout » d’arborescence, il est intéressant d’insérer des liens vers des contenus externes, sur des sites web de qualité, afin que l’utilisateur puisse aller plus loin – et que les robots puissent crawler à l’infini.

Le cocon sémantique utilise un concept de maillage interne, qui permet à un site d’homogénéiser son link juice. Ce terme correspond au score de popularité de chaque page : ainsi, grâce à un ensemble de liens internes au site, chacune des pages du site web renvoie vers d’autres dans une organisation logique, chaque page partageant son link juice avec d’autres afin d’améliorer le référencement de l’ensemble des pages. Une page spécifique va ainsi renvoyer vers la catégorie parente, vers les pages enfants ainsi que sur ses éventuelles pages sœurs. Ceci permet, lorsque le site a déjà une notoriété suffisante, de s’affranchir des backlinks (liens entrants) pour améliorer la popularité du site web.

La technique du cocon sémantique s’articule autour de 4 grandes étapes :
1. La définition des requêtes générées par les internautes, et leur classement en types de persona
2. La construction de l’arborescence du site, basée sur ces termes de recherche
3. L’optimisation du contenu de chaque page pour le référencement
4.La création du maillage interne

Le cocon sémantique implique donc d’optimiser les contenus rédactionnels, ainsi que les liens internes, pour le référencement naturel.

 

Quelle utilité pour un site web ?

La principale utilité du cocon sémantique est d’indiquer à Google de quoi parle le site exactement. En effet, cette technique permet au moteur de recherche d’identifier plus rapidement le sujet traité dans chaque page, grâce au champ sémantique utilisé.

A l’heure où les algorithmes de Google évoluent sans cesse, le cocon sémantique permet d’optimiser sa stratégie SEO sur le long terme, en subissant moins les aléas des modifications algorithmiques.

De plus, la construction du cocon s’articule autour d’une stratégie de contenu en deux temps : l’optimisation des pages pour des termes généralistes et concurrentiels, mais aussi pour des requêtes plus spécifiques, appelées « requêtes longue traîne ». Ce système permet d’acquérir à la fois un volume important de trafic, ainsi qu’un trafic ciblé et qualifié sur des requêtes précises.

Enfin, le cocon sémantique permet de connaître précisément les besoins des internautes, puisqu’il est ainsi possible de savoir quelles requêtes les ont amenés sur votre site, et sur quelles pages d’atterrissage. Un cocon est vivant, et selon le sujet, il est voué à évoluer, c’est à dire que vous pouvez être amené à augmenter le nombre de pages et donc de requêtes visées.

En bref, le cocon sémantique est une technique SEO relativement complexe. De la recherche des mots-clés les plus pertinents à l’organisation du contenu, puis à la mise en page d’un maillage interne, de nombreuses étapes sont nécessaires à la construction du cocon pour établir une stratégie efficace. De plus, une fois le cocon sémantique réalisé, le travail n’est pas fini : il faut en effet appliquer une véritable stratégie de contenu visant à alimenter les différentes pages créées, en suivant les objectifs de chacune d’entre elles. Cette méthode représente un travail de longue haleine, mais qui paie : une fois la structure mise en place, le site part ainsi sur de bonnes bases pour devenir le chouchou des robots Google.

Category: Langage de "Techos"Référencement

Tags:

2 comments

Comments are closed.

Article by: Delphine Lacour

mautic is open source marketing automation