personnalisation-e-commerce

INFOGRAPHIE : La personnalisation dans le e-commerce

Alors que le e-commerce ne s’est jamais aussi bien porté (20 milliards d’euros de chiffre d’affaires au premier trimestre 2017, soit une progression de 14% par rapport à 2016), l’expérience d’achat n’a de cesse d’évoluer pour s’adapter aux utilisateurs. La personnalisation sur les sites marchands est en constante augmentation, et ce n’est pas pour déplaire aux cyber-acheteurs.

 

La société Qubit, spécialisée dans la personnalisation en direct basée sur le Machine Learning, a analysé plus de 2 milliards de parcours d’achat et 120 millions de transactions afin de faire l’état des lieux de l’expérience utilisateur sur les sites e-commerce. Elle en tire une infographie qui résume le ressenti des consommateurs, mais aussi celui des marketeurs, face à cette tendance à la personnalisation de l’expérience d’achat.

 

Ce que l’on en retient :

 

La concurrence est rude dans la jungle du web : parmi tous les sites e-commerce disponibles sur la toile, près des trois quarts des utilisateurs font néanmoins leurs achats sur seulement 1 à 5 sites différents.

 

On veut une expérience personnalisée ! Loin de se sentir espionnés, les internautes cherchent à vivre une expérience d’achat au plus près de leurs attentes. Ainsi, 75% des acheteurs en ligne trouvent qu’il est important de recevoir des recommandations en fonction de leurs précédents achats.

 

Lisez dans mes pensées… Près de la moitié des utilisateurs est d’ailleurs prête à partager ses goûts si cela induit une meilleure expérience d’achat, et 81% veulent voir des promotions ciblées en fonction de leurs centres d’intérêt. Les consommateurs souhaitent donc accéder rapidement à ce qu’ils désirent… sans même avoir à le demander.

 

57% des acheteurs déclarent préférer les sites qui appliquent déjà cette personnalisation, et 81% sont prêts à abandonner leurs sites e-commerce préférés au profit de sites offrant une meilleure expérience d’achat, plus personnalisée.

 

Le point de vue des webmarketeurs

 

Côté marketeurs, ceux-ci estiment ne pas avoir les données ou les technologies suffisantes pour personnaliser leur site à grande échelle. Néanmoins, ils ont la volonté de prendre les choses en main : 64% d’entre eux envisagent de modifier leurs investissements dédiés à l’optimisation et à la personnalisation de leur site web au cours des 12 prochains mois.

 

Les pratiques qui marchent

 

Les consommateurs sont sensibles aux offres limitées ou exclusives. Ainsi, les sites marchands qui encouragent les achats d’impulsion voient leur stratégie porter ses fruits.

Les techniques les plus efficaces consistent à créer un sentiment de rareté, d’urgence ou apporter une preuve sociale, lesquels augmentent respectivement le RPV (revenu par visiteur) de 2,9%, 1,5% et 2,3%.

 

Il n’y a pas que la beauté qui compte

 

Les simples changements de design du site ne suffisent plus : ils sembleraient même plutôt contre-productifs. Les changements de bouton, les modifications apportées à la navigation ou à l’esthétique du site font baisser le RPV de 0,2%.

 

Avec l’explosion du nombre de données, on assiste à une hyper-personnalisation du web en général et du e-commerce en particulier. Une expérience d’achat sur-mesure, qui a tendance à attirer de plus en plus d’acheteurs en ligne au détriment des magasins physiques.

 

infographie-personnalisation-e-commerce-qubit

Category: E-commerce

One comment

  1. La personnalisation des produits dans l’e-commerce est une bonne manière de se démarquer de la concurrence. Le client doit être au centre de votre stratégie web.

Comments are closed.

Article by: Delphine Lacour

mautic is open source marketing automation