Google Data Studio, votre Rapport Analytics ?

Marre de devoir déchiffrer votre Google Analytics chaque jour, semaine ou mois ? Besoin de comprendre vos KPI (Key Performance Indicator ou Indicateurs Clés de Performance) en un seul coup d’œil ? Efficace pour tous types de sites ! Blog, site e-commerce, site vitrine, Google Data Studio vous permettra de comprendre simplement vos données.

? Ce dont vous avez besoin

Commençons par le commencement, il vous faudra (bien évidemment) un compte Google pour commencer mais aussi un site relié à Analytics (Code UA bien actif sur toutes les pages de votre site) et également à votre Search Console de préférence.
Data Studio utilise plusieurs sources de données pour son ou ses rapports :
Google Analytics,
Google Adwords,
Search console,
Youtube,
– Google Sheets,
– En important votre fichier dans Google Cloud Storage,
– Vos projets BigQuery,
– Votre cloud SQL,
– Votre SQL.

Les 4 premières sources de données restent les plus intéressantes et assez complètes en fonction de vos besoins.

? Vos premiers pas sur l’outil

Vous avez le choix entre les modèles de template assez complets (mais en anglais) ou de créer votre rapport vous-même.

commencer un nouveau rapport suite logique
En cliquant sur créer mon rapport, vous entrez sur une page blanche.
Sélectionnez votre source de donnée si elle est déjà existante, sinon sur « créer une source de données » puis rechercher votre suite et sélectionner « Associer » et « Ajouter au rapport ».
Les exemples, qui suivront, seront sur la source de données « Analytics » du blog Suite Logique.

Vous avez deux colonnes « Mise en page » et « thème », pour l’apparence de votre feuille de rapport.

mise en page

theme

 

Vous pouvez y insérer du texte, des images (logos) ou des formes ainsi qu’une plage de date où vos statistiques se mettront à jour automatiquement.

? Les formats de rapport et ses fonctionnalités

Vous avez le droit entre différentes typologies de courbes dans l’ordre d’apparition :
– Série temporelle,
– Graphique à barres,
– Graphique à secteurs,
– Tableau,
– Synthèse géographique,
– Nombres,
– Graphiques à nuages à point,
– Graphiques à puces et
– Graphiques en aires.

graphique

Pour chacun, vous pouvez :
– Modifier l’apparence du graphique,
– Modifier la dimension,
– Rajouter et modifier des statistiques,
– Les comparer à des périodes mois-1 ou année-1,
– Y ajouter un filtre.

? Nos 10 conseils pour le BEST RAPPORT EVER

1 – Vous faire un récapitulatif en chiffres sans jamais oublier la différence entre sessions et utilisateurs et ces deux KPI,
2 – Avoir des objectifs paramétrés depuis au moins un mois,
3 – Connaître vos KPI les plus signifiantes, posez-vous les bonnes questions,
4 – Y ajouter une légende pour chaque graphique,
5 – Trouver le bon graphique pour mieux comprendre vos données,
6 – Garder un code couleur appréciable,
7 – Mettre toujours un agenda avec une plage de dates,
8 – Comparer vos chiffres avec ceux du mois dernier et année dernière si vous avez une activité saisonnière,
9 – Mettre votre logo,
10 – Fouillez, fouillez et fouillez !

en tete rapport suite logique

Category: Outils WebRéférencement

Tags:

Article by: Deborah Kessous